Titre : Paysage
De : Harold Pinter
Traduction : Eric Kahane
Mise en scène : Yves Penay
Avec : Marie-Thé Picou et Ulysse di Gregorio
Compagnie ART4 – Théâtre d’Ulysseo.

LA PIECE

« Un couple, la cinquantaine; elle parle sans le regarder, lui parle sans l’écouter. »

L’homme et la femme se croisent, évoluent chacun dans son histoire; elle immergée dans un onirisme solaire, lui dans un hyperréalisme, simpliste, grossier. Des souvenirs qui divergent et ne se rencontrent jamais; chacun enfermé dans son passé, ils se réinventent des scènes, la plage, le bar, l’hôtel, la maison.

La recherche du passé dans la souffrance, l’absence d’enfant. La solitude d’un couple, des vies parallèles, chacun dans sa bulle. Le travail de la mémoire. Qui va jusqu’à l’éclatement, le cri, la souffrance.

L’un vivant complètement au présent, dans le réel de détails insignifiants.

L’autre dans la poésie, et un monde intérieur du passé, de la mémoire.

Le rapport à l’autre ne fait que renforcer le sentiment de solitude et de violence.

 

paysage-harold-pinter-ulysse-di-gregorio

Marie-Thé Picou et Ulysse di Gregorio

« Toute la durée de la pièce se développe ainsi entre faux-fuyants, corps-à-corps et absence de communication directe, absence de compréhension. Parfois ils se retrouvent quelques instants pour se remettre dans l’évitement pour ne pas se parler, ne pas se répondre, ne pas se voir ni se regarder. »

Lire la suite sur http://unfauteuilpourlorchestre.com/