2019 : Michel Bouquet lit Jean de la Fontaine

Michel Bouquet lit Jean de la Fontaine
Direction Artistique : Ulysse Di Gregorio
Intermèdes musicaux : Fantaisie en ré mineur de Mozart, interprétée par Mikhaïl Rudy

L’OEUVRE

Cet enregistrement inédit rassemble une superbe sélection de Fables de Jean de La Fontaine, certaines connues (L’Amour et la Folie, Le Laboureur et ses enfants), d’autres inattendues (Le Cerf se voyant dans l’eau, Le Cierge…), ainsi qu’un extrait du Songe de Vaux, ode formidable à la nature. Des textes intemporels qui nous invitent à savourer la langue de La Fontaine et à réfléchir à l’amitié, à la solitude, et à la prééminence de la politique dans nos sociétés.
Michel Bouquet, dirigé par le metteur en scène Ulysse Di Gregorio, interprète Jean de La Fontaine et révèle toute l’ironie de ses Fables.
Les intermèdes musicaux de Mozart sont interprétés par le pianiste Mikhaïl Rudy.

Inclus : un livret d’accompagnement comportant le texte des Fables.

NOTE D’INTENTION DU DIRECTEUR ARTISTIQUE

Pour le travail d’interprétation des Fables de La Fontaine, il m’est apparu évident de solliciter Michel Bouquet pour ses qualités d’interprète, son talent d’orateur, son lyrisme, son sens de l’acoustique sa capacité de dérision, toutes qualités essentielles pour restituer et faire revivre la malice pleine d’esprit et la délicatesse poétique de l’œuvre de La Fontaine. Par ailleurs, de manière tout à fait prédestinée, Michel Bouquet a interprété le rôle d’Esope, le poète grec dont La Fontaine s’est largement inspiré pour écrire ses fables (téléfilm éponyme de 1965 réalisé par Eric le Hung), ce qui n’est pas sans souligner l’affinité profonde qu’entretient le comédien Bouquet avec le souffle de subversion caractéristique des écrits de ces deux grands personnages.

Nos soixante années d’écart ont été vite dissipées par notre vision commune de La Fontaine et du travail que nous voulions mener dans cette reconstitution sonore des Fables. J’ai souhaité, contrairement à la scène qui offre aux spectateurs un espace ouvert sur tous les sens, me limiter au seul chant que propose un enregistrement vocal et, ainsi guidé et porté par l’inspiration du poète, confondre le timbre de l’interprète et les accords de la lyre de la Fontaine.

La sélection de fables que j’ai proposée à Michel Bouquet reflète mon intention de mettre à l’honneur la qualité proprement poétique des textes de La Fontaine et de prendre quelque distance avec les grands canons politiques et sociaux des Fables pour ouvrir un autre sillon dans la réception de l’œuvre du fabuliste.
Dans cet esprit, j’ai choisi deux thèmes propres à révéler son génie poétique : l’amitié et la solitude. Alors que la parole ne signifie plus guère aujourd’hui l’engagement qu’elle implique, où les rapports entre hommes ne reposent souvent que sur la communication et non sur un échange véritable, ce sont les deux expériences humaines qui s’offrent à nous pour exercer notre liberté.

Ulysse Di Gregorio

 

Michel Bouquet : Comédien

Ulysse Di Gregorio : Metteur en scène

« Michel Bouquet : 93 printemps en compagnie des grands auteurs »

Lire la critique sur FranceCulture

« Michel Bouquet rencontre Jean de La Fontaine
La Fontaine ? « Un miracle, affirme Michel Bouquet. Peut-être le plus grand parmi les grands de son temps. »À 93 ans, le comédien prête sa voix inimitable à ses Fables dans un audiolivre, sous la direction du metteur en scène Ulysse Di Gregorio.[…] »

Suite de la critique sur LaCroix.com

« Michel Bouquet, un homme à fables »

Suite de la critique sur RFI.fr